X

Actualités

4 formes de reconnaissance au travail

Pourquoi et comment développer la reconnaissance dans son entreprise ?

Le manque de reconnaissance est le 1er facteur de démotivation au travail. Toutes les études (parlonstravail.fr, Q12 Gallup, Robert Half…) et expériences, le démontrent. Pourtant, reconnaître qu’un collègue, qu’un de vos collaborateurs à fait du bon travail n’est pas si compliqué !

On pense souvent que la reconnaissance ne porte que sur le résultat final. Et bien en fait, vous pouvez réaliser et combiner 4 formes de reconnaissance :

Les 4 formes de reconnaissance : 

  • Reconnaître la personne en tant que telle :

C’est déjà, au sens littéral du terme, la reconnaitre… Savoir qui elle est. C’est à dire l’appeler par son prénom et son nom. Mais c’est surtout s’intéresser à elle en tant qu’être humain. C’est un signe de respect. C’est poser la question : « Comment vas- tu ? Et … surtout prendre le temps d’écouter la réponse. « Comment se passe ta journée ? ».

  • Reconnaître son savoir faire, ses compétences :

C’est lui dire que vous savez qu’elle est compétente, que sa pratique professionnelle est utile, que ses qualités professionnelles contribuent à la performance globale. C’est par exemple lui dire : « Tu as une bonne expérience et ça se voit ». ou « Je vais avoir besoin de tes qualités pour … tu va pouvoir m’aider à … avec toi nous allons … »

  • Reconnaître les efforts, l’engagement :

C’est la reconnaissance d’une action remarquable, d’un engagement ou d’un travail en continu. C’est vrai que souvent, le collègue laborieux, régulier, qui fait juste le job et qui le fait bien depuis 10 ans sans faire d’éclats, est rarement reconnu et encore moins félicité ! Il s’agit de souligner, l’engagement, le fait que la personne soit for

ce de proposition, soit fiable. Cela se traduit par : « Merci pour ton travail, je sais que l’on peut compter sur toi ». Ou bien « Dis donc tu t’es vraiment investi depuis un mois, merci ».

  • Reconnaitre les résultats :

C’est souligner les résultats obtenus. Cette reconnaissance peut porter sur le plan quantitatif (Chiffre d’affaires, nombre de dossiers, de clients, de pièces), sur le plan qualitatif, (qualité de la production, du rapport rédigé, la satisfaction client…), ou sur le plan comportemental (relation avec les collègues, avec les clients, esprit d’ouverture, capacité d’écoute…). Les résultats sont le fruit de la combinaison du savoir faire, du savoir être et de l’engagement, et des actions réalisées. D’ailleurs très souvent, trop souvent, on ne félicite que sur les résultats. Pourtant, les 4 formes de reconnaissance sont complémentaires. N’est il pas temps de lui faire savoir que vous appréciez son savoir, son savoir être ou son savoir faire !

Reconnaissance = plaisir au travail = engagement = performance.

La reconnaissance produit du plaisir au travail, lequel génère de l’engagement, de l’innovation et cela se traduit par des performances. Et les performances, sont une source de satisfaction et de plaisir !

Qui veut récolter la performance sème la reconnaissance. Vieux proverbe tibétain !

A qui allez-vous adresser un message de reconnaissance sincère cette semaine ? Et pourquoi pas aujourd’hui ?

Franck Pagny Happyculteur d’entreprise chez Vivement lundi.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *